Gaiia, le savon que la terre attendait

Gaiia, le savon que la terre attendait

 Effectivement, des savons comme on en rêve…

Petite présentation des savons Gaiia

Dedans, il n’y a que du bon et pas de parfum ni colorant de synthèse, pas de paraben, pas de silicone, pas de paraffine, pas de produits pétrochimiques ni de graisses animales!!!
Il y a surtout des huiles végétales (noix de coco, son de riz, fruits du palmier, ricin par exemple), des huiles essentielles (romarin, baies de genévrier, menthe poivrée…) et autre huile de jojoba et beurre végétal de Kokum !

Déjà, je dis miam miam car tous ces bons produits me font briller les yeux!!!

Je vous laisse en découvrir plus sur cette équipe qui mérite d’être reconnue et je l’espère de tout coeur car leurs savons sont merveilleux, fabuleux !

Moi qui suis un peu fâchée avec les savons car en général, ils me tiraillent la peau, là c’est juste un miracle !!!

Donc leur blog qui mérite le coup d’oeil, moi en tous les cas, j’aime beaucoup le côté réaliste, c’est ici et c’est une mine d’or !

Vous trouverez leurs parcours, les présentations sur leurs savons et des informations bien pratiques.

Je ne vous en dit pas plus et vous laisse découvrir ce blog !

Ils nous expliquent comment utiliser leurs savons sur le visage, apparemment, ils seraient très très bon pour le démaquillage! C’est ICI!!!

Je vous avoue que je n’ai pas encore essayé car j’ai un visage extrêmement sensible qui a fait une grosse poussée boutonneuse ces derniers temps. Certainement après l’utilisation de produits non-adaptés pour mon visage !

Mais promis je vais tenter l’expérience car ils sont tellement divins et les différentes odeurs des savons sont à tomber !

Mes savons Gaiia 

Gaiia

Gaiia

Présents sur les photos, le tonique ou « éveil du matin »:

« Ce magnifique savon naturel est issu de la saponification à froid d’huiles végétales de Noix de Coco, de Son de Riz, de Ricin et de Fruits du Palmier. Il contient de la glycérine naturelle formée lors de la saponification à froid. il à été enrichi à l’huile Végétale de Jojoba et au beurre de Kokum. Puis parfumé aux huiles essentielles de Romarin, Baies de Genévrier (Inde), de Menthe Poivrée et c’est tout…« 

Celui que j’utilise actuellement pour le corps et je vais tenter visage car je leur fais confiance.

L’enthousiaste ou « euphorisant »:

« Des feuilles séchées de Menthe Poivrée ont été trouvé dans des pyramides d’Égypte datant du premier millénaire. Comme à toutes les menthes, la tradition lui attribue des propriétés aromatiques toniques et fortifiantes. L’association des huiles essentielles de Menthe Poivrée, de menthe Verte et de Citron Vert donne à ce parfum une identité unique et pourtant connue de tous, la fraicheur« .

Il est au nez très appétissant et sent bon la menthe fraîchement coupée mais le seul problème est que je ne peux pas les utiliser tous en même temps. J’en ai pourtant très envie mais je préfère les utiliser les uns après les autres et en plus je ne saurais pas ou les ranger!!! Ma baignoire étant déjà saturée…

Et enfin le colosse ou « gommant »:

« Le Vétiver est une essence à la saveur fine et complexe : boisée, aromatique, verte, quelquefois légèrement fumée il se mélange merveilleusement avec le Bois de Santal d’une odeur boisée, balsamique, suave, chaude et veloutée. 
 Dans diverses traditions, on dit du bois de santal qu’il est : relaxant, désinfectant, antiseptique, apaisant, calmant. Dans le cas du colosse, réduit en poudre, il est gommant« .

Je craque aussi pour le « gourmand »:

« L’huile essentielle de Neroli provient de l’Oranger amer (Bigaradier). Son huile est obtenue par la distillation de ses fleurs. C’est une huile rare a cause du rendement très faible, une tonne de fleurs pour obtenir 2Kg d’huile essentielle ! Cette synergie d’huiles essentielles d’agrumes, de Bergamotte et de Canelle offre un parfum puissant, suave et sucrée évoquant parfois quelques pâtisserie orientales ».

 

Pourquoi j’ai adoré les savons Gaiia

 

– ils sont beaux, bien coupés, agréables à manipuler

– ils ne glissent pas au moindre contact, on peut donc facilement s’en servir sous la douche (moi j’utilise un savon sans gant, beaucoup plus hygiénique qu’avec un gant ou autre fleur de massage pleine de vilains microbes !)

– ils sentent délicieusement bons, l’odeur est très présente et plaisante sous la douche tantôt énergisante, tantôt relaxante…

– ils ne tiraillent pas la peau, je ne me passerais pas de lait hydratant après, mais dans le cas ou je serais pressée, cela ne serait pas dérangeant !

– ils sont complètement naturels

– il y a beaucoup de choses dedans qui rendent leur parfum unique et raffiné

– ils ne sont pas chers alors que la qualité devancent beaucoup de savons… environ 5 euros les 100g

C’est bel et bien le savon de demain, j’espère le voir très vite dans nos boutiques et vive le bio !

Gaiia



5 thoughts on “Gaiia, le savon que la terre attendait”

Laisser un commentaire