N°19, un autre grand numéro de Chanel

N°19

Aujourd’hui, je vous présente encore un peu plus de ma collection très parfumée à savoir le N°19 de Chanel, un parfum sublime, inégalé, d’une qualité sensorielle rare !

Un parfum qui me vient d’un héritage et qu’au début je trouvais trop « classe », trop « chic » pour moi, et puis finalement, il sent tellement bon qu’il a rejoint ses petits frères et soeurs. Je l’aime et j’aime sentir cette odeur un peu familière et plutôt réconfortante comme un beau pull en laine en hiver…

 

N°19

 

Je ne sais pas du tout si je vais arriver à vous le présenter correctement tellement il est incroyable. Il ne ressemble pas vraiment au n°5 tout tout en étant aussi puissant, il a quelque chose de plus et beaucoup de caractère !

En effet, Coco Chanel a voulu tenter une autre flagrance après l’inconditionnel N°5 . Celui-ci fait référence à sa date de naissance le 19 août 1883. Elle a rencontré quelques difficultés car son entourage pensait qu’avec cette nouvelle sortie, on allait tuer le N°5. Il n’en est rien au contraire, cette flagrance ajoute encore un peu plus de cachet à cette délicieuse gamme.

C’est son dernier coup d’éclat, car elle décède quelques semaines après le lancement de ce nouveau jus le 10 janvier 1971. Elle a voulu marquer les esprits à tout jamais et quel opus, quelle splendeur, un parfum digne du divin !

Ce contraste entre les notes poudrées très présentes, un brin rétro mais pas tant que ça, et les notes vertes qui donnent une fraîcheur chaleureuse, chaude, puissante, sensuelle, gracieuse et divinement féminine est incroyablement mené. C’est comme si elle avait voulu « substraire » la plus infime partie de sa personne, son coeur, son âme, ce parfum est juste incroyable.

Le porter, c’est comme être quelqu’un d’autre, une personne ayant vécu dans une autre époque mais pourtant bien ancrée dans le monde réel, très troublant…

Cet accord si vert vient d’une plante nommée galbanum, une plante originaire d’Iran et d’Afgahnistan qui contient une gomme dont l’odeur est verte, terreuse, résineuse, très forte en somme.

Cette note si prenante est adoucie ici par l’essence d’iris, qui apporte la note douce, et l’effet poudré, très très suave !

On y trouve aussi en notes de coeur un accord floral composé de rose, jasmin, ylang-yalng et pour notes de fond des accords boisées pour ce côté si chaleureux, vétiver, cèdre et mousse de chêne poussant la sensualité du nectar à son paroxysme !

Je serais très curieuse d’essayer la ligne pour le corps, ça doit être quelque chose, en tous les cas, ma mère adorait et elle avait très bon goût ! Je me rappelle que quand elle se délectait dans des bains Chanel, l’odeur délicieuse embaumait toute la maison… une odeur tellement féminine…

Le flacon au début m’a paru d’une simplicité absurde, j’ai même cru que c’était un faux, mais bon je crois que c’est la patte Chanel, la simplicité d’une bouteille néanmoins élégante, pour l’excellence d’un jus, logique en fait !

La bouteille est aussi très agréable à toucher, elle tient juste dans ma main, et permet de se parfumer simplement, le diffuseur est bien large pour une bonne portée en un seul pschit !

Un parfum que je vais être très triste de finir je pense…

 

Et vous, en possédez-vous un chez vous ???

 

 

6 thoughts on “N°19, un autre grand numéro de Chanel

  1. Je ne porte pas de Chanel mais ma mère et ma mamie oui 🙂
    C’est un peu un parfum de famille alors je suis contente d’en savoir un peu plus sur Chanel et ce parfum que tu décris vraiment bien ^^
    Bisous à toi

Laisser un commentaire