Féminité du bois, Serge Lutens, mon amour

Féminité du bois

Depuis le temps que je voulais mettre la main sur Féminité du bois, enfin il est là devant moi ! Il faut dire qu’il est très demandé je le vois souvent en rupture !

 

Ma première rencontre avec Féminité du bois

 

Féminité du bois

 

C’est ma maman qui me l’a fait découvrir et à l’époque, il était commercialisé pour Shiseido en 1992 ! Et pendant, très longtemps, je l’ai cherché dans cette marque alors que pas du tout il est signé Serge Lutens ! Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi je n’arrivais pas à remettre la main dessus ! Ma mère, elle ne l’aimait pas du tout tandis que moi du haut de mes 14/15 ans et ne connaissant pourtant encore pas grand-chose sur le monde de la parfumerie, j’ai complètement succombé à son charme sensuel et boisé ! J’adorais la bouteille toute en courbe et il me semble même que le parfum était un poil plus intense. Il reste quand même très sympa pour toutes les amoureuses des odeurs boisées et chaudes !

Un chef d’oeuvre de la parfumerie qui est intense, profond, audacieux, avec ses sublimes notes boisées, considéré comme l’un des premiers parfums boisés pour femme ! Pour moi, c’est pour le moment le meilleur du genre et vraiment un de mes bests-sellers qui a marqué à tout jamais ma mémoire olfactive ! Ma maman ne le portait pas plus que ça, et son geste généreux de m’offrir ce parfum m’a permis de commencer à construire mon identité parfumée ! Mon premier « grand parfum » ! A l’époque, je ne me rappelle même plus si je possédais du parfum ! Je suis en train de me demander si ce n’est pas mon tout premier parfum ! Et comme par magie, l’amour de ma vie version parfumerie que je mettrais des lustres à remettre la main dessus ! Un vrai coup de foudre !

Le bois en vedette… pas que…

Féminité du bois

La vedette de ce sublime parfum est le bois de cèdre de Virginie et d’Atlas, néanmoins j’y décèle plus un mélange de différentes notes boisées notamment avec le santal.

Et puis, le bois de cèdre est magnifié par des notes fleuries comme la rose et la violette. Une présence assez mignonne. Mais ce sont surtout les notes de fruits (prune et pêche) et les notes épicées ( gingembre, cannelle, clous de girofle) qui font l’identité du parfum !

Impossible de vous parler d’évolution, ou de notes prédominantes, car le tout donne vraiment l’impression de différentes notes boisées qui s’entrelacent. Et le parfum s’installe peu à peu sur vous pour ne former qu’un tout qu’on ne peut plus vraiment définir, c’est doux et chaleureux, confit et sucré. Cela devient une vraie odeur de peau !

Avant que le parfum  se réchauffe au creux de vous, on décèle fortement le clou de girofle, des notes presque de tabac, parfois des notes plus douces et pas mal de notes confites et épicées. La cannelle apporte un petit quelque chose d’à peine perceptible et pourtant bien présent.

 

Féminité du bois

 

C’est un parfum assez complexe que je vous conseille de découvrir d’urgence si vous recherchez des odeurs hors normes dotées d’une identité forte.

Note de tête : Gingembre, Cannelle, Clou de Girofle.

Note de cœur : Prune, Pêche, Fleur d’Oranger, Violette.

Note de fond : Bois de Cèdre, Santal, Vanille, Benjoin.

Je regrette quand même la version de mes souvenirs qui me semble plus épanouie avec des notes boisées franches et voluptueuses et cette bouteille en forme de goutte était un plaisir pour la vue et le toucher !

La tenue sur moi est excellente, jusqu’au lendemain sur les vêtements, au surlendemain… enfin bref, plusieurs jours sur votre pull, votre écharpe, votre manteau …

Féminité du bois, je le porterais tous les jours, de jour comme de nuit, il me colle à la peau, il m’apporte chaleur et réconfort. Je me sens vraiment bien avec lui et vraiment moi !

 

Pour découvrir d’autres avis sur des parfums Serge Lutens

 

Féminité du bois

 

1 thought on “Féminité du bois, Serge Lutens, mon amour

Laisser un commentaire