Comment manger Végane pour être en bonne santé

Comment manger Végane pour être en bonne santé

De nombreuses personnes témoignent du fait qu’un changement alimentaire a un réel impact sur leur santé. Ces derniers temps, des personnes ayant des problèmes de peau de  type Eczéma ou psoriasis remarquent que l’arrêt des produits laitiers les aide à améliorer leurs soucis dermatologiques. De même, les personnes ayant arrêté le gluten ont moins de soucis digestifs et de sautes d’humeur.  Le véganisme est un autre changement radical dans l’alimentation, et les célébrités se joignent aujourd’hui aux anonymes pour en clamer les bienfaits. On peut notamment citer un cas particulier, celui du champion de  poker  Daniel Negreanu qui, habitué à voyager un peu partout pour ses tournois, et à suivre un régime à base de  junk food  et de  room service,  a  décidé un jour de complètement arrêter les produits issus des animaux. De ce choix a découlé une meilleure digestion, une capacité plus accrue à se concentrer, à suivre une logique… Et ces bienfaits sont pour lui inséparables de sa réussite passée et actuelle au poker.

Dévenir végane, au delà d’une simple mode

Mais si vous souhaitez récolter les avantages de ce nouveau régime à la mode, il faut savoir comment le pratiquer convenablement. La consommation de produits végétaliens permet d’avoir une bonne pression artérielle, beaucoup d’énergie, un risque réduit de développer des maladies cardiaques, du diabète, et même certains types de cancer. Il faut dire que les aliments à base de plantes peuvent répondre à tous vos besoins nutritionnels.  Mais encore faut-il savoir les doser pour y prendre suffisamment d’un peu de tout.

végane
source wikimedia

Protéine végétale.  Presque tous les aliments contiennent des protéines, il est donc impossible de ne pas en avoir assez si vous consommez une quantité suffisante de calories variées, et il faut même faire à l’inverse attention de ne pas trop en consommer. Il vous faut choisir et alterner entre les légumineux comme les petits  pois, les lentilles, les fèves, le soja, et les céréales comme l’amarante, le millet, le quinoa… Il existe tellement plus de variétés que celles utilisées dans l’alimentation de masse, à vous de partir à leur découverte.

végane
Source : Public Domain Pictures

Les Omega-3.  Les acides gras,  appelés oméga-3, sont essentiels pour le cœur, le cerveau, la peau, et le bon fonctionnement des articulations.  Heureusement, vous pouvez les obtenir sans le cholestérol et les toxines trouvés dans les poissons.  Les graines de lin, les noix et l’huile de colza sont de bonnes sources végétaliennes d’oméga-3.  Vous pouvez également compléter avec des comprimés de DHA végétal, qui contiennent des oméga-3 dérivés d’algues. Un simple plat de pâtes aux noix et au basilic vous apporte déjà une bonne base d’acides gras utiles.

végane
source image flicker

La Vitamine B12.  Elle est le point noir des  véganes car elle se trouve surtout dans les  viandes, les fromages et produits laitiers,   les œufs et les poissons.  Les spécialistes de la santé recommandent donc aux personnes pratiquant un régime végane de prendre un complément multi-vitaminé pour obtenir une bonne quantité de vitamine B12.  On peut également la trouver dans la carotte, la mangue, les abricots, les brocolis, ou encore dans des aliments enrichis, tels que la  levure  nutritionnelle, certaines céréales de supermarché bio, dans des laits enrichis de soja et de riz, ainsi que dans certaines «  viandes végétaliennes  » (type steak de soja, de quinoa, de boulgour).  À vous d’être attentif et de chercher dans vos aliments cette source de vitamine B12, en plus de prendre un complément.

Végane
source wikimédia

Le calcium.  Pour un végane, les  vaches ne devraient pas souffrir  pour que les gens puissent se fournir en calcium. En effet, ce dernier est très présent dans les haricots, le sésame, les amandes, les figues séchées, le chou bok choy ou encore dans le tofu, et donc aussi dans le lait de soja ou de riz enrichi en calcium. Il y en a même dans le jus d’orange, et bien sûr dans l’eau. Il est difficile mais possible pour un Français habitué aux produits laitiers de comprendre  les fonctions du calcium et de sortir du cliché que l’alimentation  française à instaurer depuis des générations d’élevage.

végane
source image pixabay

La vitamine D.  Notre corps a besoin de vitamine D pour absorber le calcium, et c’est le soleil qui en est le premier fournisseur.  De nombreuses marques de lait végétal  (riz, soja, châtaigne, épeautre…) sont enrichies en calcium et en vitamine D, tout comme certaines marques de jus d’orange spécialisées pour les véganes.  Le tofu et les champignons sont une source naturelle d’apport en vitamine D. Vous pouvez aussi (et c’est même conseillé) enrichir votre apport avec des compléments alimentaires.

Végane
Source image flicker

Le fer.  Ce n’est pas une légende, l’épinard est un aliment très riche en fer, alors mangez-en sans restriction, tout comme les légumineuses  dont notamment les haricots, les lentilles, les pois chiches, mais aussi la farine d’avoine, les fruits secs, les noix, les graines de tournesol, la levure nutritionnelle, la mélasse et les graines tels que le quinoa et le millet.  La vitamine C aide à augmenter l’absorption de fer, de sorte que, pour un bénéfice santé optimal, il faudrait consommer des aliments contenant les deux, comme les légumes possédant des feuilles vertes foncées. À bon entendeur…



Laisser un commentaire