Lifestyle | Vie pratique

Liposuccion : ventre ou cuisses, comment ça marche ?

23 octobre 2020
tout ce qu'il faut savoir sur la liposuccion

La liposuccion : Tout ce qu’il faut savoir

La liposuccion promet de venir à bout de toute accumulation de graisse, au niveau de la hanche, du ventre et des cuisses, due au vieillissement, aux grossesses ou à l’hérédité qui résiste aux régimes ou au sport.

Cette chirurgie esthétique qui permet de retirer l’excédent de graisse localisée fait partie des plus demandées. Elle est en effet rapide à faire, efficace et présente peu de risque.

Avant d’y avoir recours toutefois, il faut connaitre, les risques, les contre-indications ainsi que la durée d’une liposuccion.

Qu’est-ce que la liposuccion ?

Encore appelée lipoaspiration, c’est une intervention chirurgicale inventée en 1977 par le Dr Gérard Yves Illouz.

Elle permet de retirer les amas graisseux rebelles localisés, en général, au niveau des seins, du cou, des poignées et du ventre chez l’homme et des hanches, des mollets, des genoux ou des fesses chez la femme.

C’est une opération qui coûte cher, nécessite un certain suivi et surtout requiert l’intervention de praticiens expérimentés. Des raisons pour faire sa liposuccion en Tunisie.

Ce pays possède en effet d’excellents chirurgiens esthétiques, des cliniques qui pratiquent des tarifs qui défient la concurrence occidentale et il favorise enfin le tourisme esthétique.

Qui peut faire la liposuccion ?

Cette opération peut être faite par les hommes comme les femmes lorsque les conditions suivantes sont réunies :

  • La peau doit avoir suffisamment d’élasticité pour se rétracter convenablement ;
  • Le poids du candidat doit être normal, car la lipoaspiration ne traite pas la grande obésité ;
  • L’excédent de graisse n’est pas diffus, mais localisé.

 

Cette chirurgie est par contre interdite à tout mineur et aux personnes obèses ou qui ont des troubles circulatoires.

Procédure pour la liposuccion

Précautions à prendre avant l’opération

La consommation de tabac a un effet néfaste sur la cicatrisation, il est donc recommandé de ne pas fumer un mois avant et après la chirurgie esthétique.

Pour diminuer le risque de phlébite ou d’embolie, il est contre indiqué de faire l’opération en prenant la pilule contraceptive.

Il faut enfin arrêter, 10 jours avant l’intervention, tout médicament contenant des anti-inflammatoires ou de l’aspirine et surtout rester à jeun les heures précédant l’opération en cas d’anesthésie générale.

Risques de la lipoaspiration

Comme toute chirurgie, elle comporte des risques et il faut par conséquent faire appel à un chirurgien compétent et expérimenté pour les minimiser.

Les consultations préalables sont des occasions offertes au pratiquant pour informer le patient sur les rares complications, qui peuvent être liées en général à l’anesthésie.

D’autres complications extrêmement rares peuvent par ailleurs apparaitre :

  • Un écoulement lymphatique ;
  • Des infections ;
  • Des hématomes ;
  • Une embolie pulmonaire ;
  • Une phlébite.

 

Déroulement de la liposuccion

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locorégionale, locale, générale ou vigile par injection de tranquillisant par les veines. C’est la quantité de graisse à retirer, les antécédents médicaux et chirurgicaux ou les zones à traiter qui définissent le type d’anesthésie.

Le chirurgien esthétique commence par faire de petites incisions sur la peau, dans lesquelles sont introduites des canules en mousses possédant de petits orifices aux extrémités.

Ces canules aspirent par des mouvements de va-et-vient la graisse dissoute par une solution préalablement injectée sous la peau par le praticien. Une fois la chirurgie terminée, les incisions sont suturées et les blessures sont pansées.

Quelle est la durée d’une lipoaspiration ?

En moyenne, une liposuccion dure entre 20 minutes et 2 heures selon le volume de graisse à retirer ou les zones à traiter. La convalescence dure une semaine, mais cela dépend des recommandations du chirurgien.

L’arrêt de travail varie entre 3 et 10 jours selon la lourdeur de l’intervention. Les fils de sutures sont retirés au bout de 10 jours quand ils ne sont pas résorbables.

Les médecins préconisent par ailleurs d’éviter, durant un mois, toute activité sportive ou intense, et conseillent de porter un vêtement gainant compressif pendant 2 à 4 semaines pour limiter les gonflements après la chirurgie esthétique.

Une fois ce délai passé, les premiers résultats de l’intervention sont visibles. Il faudra néanmoins attendre entre 3 et 6 mois pour que la peau du patient se rétracte et épouse parfaitement sa nouvelle silhouette.

À quelles autres interventions associer la liposuccion ?

Les avancées technologiques permettent à la chirurgie esthétique de modifier la silhouette complète du corps humain en la restructurant grâce à la liposculpture.

À cet effet, elle est associée ici à la lipofilling qui permet d’injecter la graisse retirée dans des régions du corps qui manquent de volume telles que les seins et les fesses.

Le lifting, qu’il soit de l’abdomen, des bras, des cuisses, du visage ou du cou, peut par ailleurs être envisagé en complément de la liposuccion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!