J’ai regardé la saison 1 de la série Netflix Insatiable et j’ai adoré

J’ai regardé la saison 1 de la série Netflix Insatiable et j’ai adoré

Pour changer un peu de la mode et de la beauté et varier les plaisirs, je me suis dit que ce serait sympa de vous parler de mes séries.

Comme beaucoup de personnes, les séries on les dévore et avec le chéri et on adore ça. Dernièrement, nous nous sommes penchés sur la série Netflix Insatiable. Si au premier épisode, j’ai crié haut et fort, non cette vulgarité ce n’est pas pour moi, j’ai vite fini par m’attacher à la série. Et, surtout, à voir qu’elle n’a pas seulement pour but de nous faire rire et de se moquer des personnes qui parait-il sont différentes.

 

Ne vous fiez pas aux apparences de la série Netflix Insatiable

 

Justement, cette série pointe du doigt ces problèmes de société et c’est un des aspects qui m’a vraiment plu.

Egalement, les personnages qui au fil des épisodes se révèlent et sont aussi hilarants que confrontés à des problèmes face à leurs différences et leurs choix de vie.

Je crois que pour comprendre cette série, il faut un certain sens du second degré et arrêter de lancer ces mots qui font mal comme grossophobie, homophobie parce que l’on montre de façon certes loufoques, des personnes en surpoids, des gays, des bi… Si certains et certaines vont se sentir blessés, d’autres vont se sentir soulagés de voir les harceleurs payés enfin ! 😉

 

série Netflix Insatiable

 

Je pense que ce n’est pas parce que l’on caricature quelque chose qu’il faut parler de discrimination. Moi, j’ai toujours pensé que c’est quand on évite un sujet, quand on détourne son regard, quand on ne se confronte pas aux “problèmes” que l’on est discriminant. On montre tout de suite son dédain pour certaines personnes. Et, c’est encore pire que des images qui ne sont que propositions pour peut-être débattre de ces sujets liés à la société des apparences.

Oui, on peut voir la série de manière péjorative, mais je ne pense pas qu’il faille la regarder de cet oeil. Je pense juste que l’on pointe du doigt certains problèmes que les gens qui se sentent différents rencontrent au quotidien.

Pour que vous compreniez mieux, je vais vous expliquer un peu le sujet de cette série.

 

Bon ok, mais de quoi ça parle Insatiable

 

Tout d’abord, il faut savoir que Insatiable a été créée par Lauren Gussis, l‘ancienne scénariste de Dexter. Ayant vraiment beaucoup aimé Dexter, c’est le premier point qui nous a donné envie de regarder la série.

Le sujet, je ne m’y étais pas spécialement intéressé, j’avais juste vu quelques extraits sur Netflix et je m’attendais surtout à une série ras les pâquerettes pour adolescents. On s’est dit pourquoi pas, histoire de rigoler un peu pour la soirée.

 

série Netflix Insatiable

 

En vrai en quelques mots, c’est une histoire assez difficile à condenser car Patty Bladell, le personnage central, est jeune fille impulsive qui créé toujours des rebondissements et a beaucoup de mal à faire les bons choix. En proie à son passé de lycéenne en surpoids que l’on appelait Patty la truie et face à son nouveau corps aminci. Ainsi, son personnage alterne entre l’envie de prouver qu’elle vaut mieux que Patty la truie en voulant à tout prix gagner des concours de beauté et le désir de revanche avec toutes les pensées de haine qu’elle a ressenti face au mépris des autres. Alors oui, c’est montré brutalement, grossièrement, mais c’est aussi mettre le doigt sur ce que l’on peut ressentir quand on est maltraité. A force, on devient aussi méchant que ses maltraiteurs, et on finit par croire que l’on est un monstre.

C’est une réelle analyse psychologique, brouillone souvent mais bien présente.

 

série Netflix Insatiable

 

Alors pour tenter d’arriver à ses fins, elle se fait coacher par Bob Armstrong incarné magnifiquement par Dallas Roberts, un avocat peu convainquant (à la ramasse total) qui est plutôt et surtout passionné de concours de beauté.

Et, ce personnage est un autre point central de cette série. Il est le parfait exemple de la personne qui se découvre gay mais qui a fait le choix de se marier et de se construire autour de sa passion pour les concours de beauté.

 

Des personnages irrésistibles et révélateurs

 

Ce personnage est d’ailleurs mon chouchou de la série avec une interprétation délicieuse et réussie de Dallas Roberts que j’avais découvert comme bras-droit du gouverneur dans une des meilleures saisons de Walking Dead. La saison 3 que je pourrais regarder en boucle…

Mais, dans Insatiable, cet acteur est une révélation qui joue son personnage avec beaucoup de justesse et surtout à la perfection. Il est souvent très drôle, hilarant même, dans la scène de l’exorcisme, j’ai failli mourir de rire. Il est également adorable quand il fait ses yeux de chiens battus. Et, aussi, nous fait ressentir de fortes émotions quand on lui demande de choisir entre sa femme et son voisin gay amoureux de lui depuis des années.

Il ne peut pas choisir alors ils tentent un ménage à 3. Et, c’est là qu’intervient toute la difficulté à être un couple monogame aujourd’hui. Attention, je ne prône pas la polygamie mais je sais par expérience, grâce à de très nombreuses lectures sur le sujet, que être monogame ce n’est pas si facile. On ne peut pas toujours choisir de n’aimer qu’une seule personne… Je trouve que ce sujet est joliment abordé, c’est là que la série devient aussi une série plus dramatique et plus sérieuse.

 

série Netflix Insatiable

 

Et, on s’aperçoit que cette série n’est pas du tout celle que l’on croit au premier épisode, c’est une satire de la société américaine d’aujourd’hui. Mais si je trouve qu’elle peut aussi s’adapter à la société française avec tous ces problèmes liés aux soi disant différences. Je dit toujours soit disant différences car un humain qu’il soit petit, en surpoids, blanc, noir, jaune, homo, bi, trans…et bien c’est avant tout un humain. Je me bats toujours contre ces personnes qui appellent les autres par leurs différences ! Donc, autant vous dire que cette série m’a beaucoup parlé.

Donc, Insatiable, c’est 12 épisodes qui pointent du doigt les vices de nos sociétés que l’on peut dire malade oui.

Se sentir obligé de correspondre à une image, ne pas pouvoir assumer complètement ce que l’on est et ce que l’on aime, s’enfermer pendant des années dans un mariage qui ne nous rend pas heureux, vivre la persécution, le harcèlement…

Et pour convenir à ce moule qui nous attend, on doit faire des choix et pas forcément ceux qui nous correspondent. C’est pour ça que la série se pare de nombreux seconds rôles qui eux assument.

Insatiable, c’est peut-être grossier, mal fait, cruelle, mais cette série révèlent de nombreuses vérités qu’il est toujours mieux de taire ou de critiquer que d’affronter.

Et puis, Insatiable, c’est aussi de magnifiques second rôle, très attachants.

J’ai trouvé Alyssa Milano vraiment incroyable également dans son rôle de femme justement façonnée par le mariage en recherche de son indépendance et de sa réelle identité. Pour dénoncer aussi à quel point le mariage est une institution qui nous bride. Alors attention pas tout le monde ! Mais beaucoup… Mes parents en étaient le parfait exemple…

 

série Netflix Insatiable

 

Nonny, la meilleure amie gay de Patty est aussi un personnage adorable qui amoureuse de sa meilleure amie va finir par lui avouer puis s’affirmer avec une autre.

Bob Barnard, le voisin gay qui devient mystérieusement beau au fil des épisodes avec un regard qui en dit long sur les souffrances endurées pour paraître “normal” et apprécié aux yeux de tous. Lui aussi son personnage presque rocambolesque change et devient plus sombre.

Et, il y a certainement bien d’autres messages que la série a voulu nous transmettre mais j’imagine que en seulement 12 épisodes, le sujet a du me filer sous les yeux.

En tous les cas, pour moi, le principal est passé et c’est ça, à mes yeux, qui en fait une bonne série quand on la comprend. Mais tous les messages ne sont pas faciles à transmettre alors c’est certainement pour ça qu’elle a reçu autant de critiques négatives que positives.

 

série Netflix Insatiable

 

Le point qui m’a paru le plus difficile à suivre

 

Ce que perso, je critiquerais est du coup parmi tous ces personnages et problématiques, je perds un peu Patty et je n’arrive plus à la suivre ni à vraiment la comprendre. Je pense qu’elle se venge mais on peut aussi penser qu’elle est complètement cinglé. Du coup, aucune possibilité de s’assimiler et de s’attacher complètement à ce personnage. Elle change d’avis comme de chemise, elle semble prête à tout pour arriver à ses fins mais il y a trop de loufoqueries qui interviennent pour vraiment comprendre ce personnage. Je pense qu’il faut rester sur son désir de vengeance et de paraître et éviter de trop chercher à comprendre le reste. Parce que tout est sujet à être analysé dans cette série mais je vais faire comme la série et je vais me perdre 😉

 

 



7 thoughts on “J’ai regardé la saison 1 de la série Netflix Insatiable et j’ai adoré”

  • Bon, là, coup dur pour moi lol Je ne connais pas cette série. Tout simplement parce que je n’ai pas Netflix (je pense à être la seule au monde dans ce cas) et que ça ne servirait à rien car je n’ai jamais le temps de regarder des films/séries (Sauf GOT qui est mon exception!)
    Je pense que j’aimerais beaucoup celle-ci car je me retrouve dans tes mots. J’aime bien enfoncer les portes ouvertes et parler ouvertement des sujets sensibles. “On a le droit de rire de tout”
    Bisous!

  • Il ne semble, et encore je ne suis pas sûr, en avoir entendu parler mais visiblement pas avec attention !
    Le fait que Alyssa Milano joue dedans change la donne, car sans ça, je ne pense pas que j’aurai accordé une attention particulière à cette série. J’aurai eu plutôt tendance à penser qu’il s’agissait plus d’une série pour ado, mais vu ton analyse sur celle-ci, cela ne semble pas être le cas. Donc je me la note !!
    Belle soirée

    • Nous aussi au début on a pensé à une vulgaire série pour ado, et non pas du tout ! 😉 En tous les cas, je les trouvé vraiment intéressante et qui traite de sujets profonds et douleureux ! Belle soirée à toi aussi ! 🙂

  • Bonsoir !

    Je ne connaissais pas cette série car ce n’est pas du tout le genre que j’aime. Mais justement en ce moment, j’essaie de sortir un peu de mes goûts habituels alors pourquoi pas tester celle-ci ! Rien que pour le plaisir de retrouver Alyssa Milano ! Merci pour la découverte !

    Belle soirée !

    • Bonsoir, il faut essayer et aussi insister ! Après Alyssa Milano est vraiment délicieuse et la retrouver est vraiment un grand plaisir ! 🙂 Belle soirée à toi aussi !

  • Coucou toi !
    J’ai regardé la première saison aussi et j’ai adoré 🙂
    Je suis d’accord avec toi sur le gros point négatif de la série qui est la personnalité de Patty qu’on a beaucoup de mal à suivre et à cerner.

    Bisous ♥

    • Oui, c’est vraiment dommage car l’ensemble des autres personnages me semblent bien réussis et plus logiques alors que elle, elle est très difficile à comprendre. Son coach me fait craquer en tant que personnage mais le brun en tant qu’homme ! 😉 Bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!